SIDEBAR
»
S
I
D
E
B
A
R
«
Mémoire infidèle – Elizabeth George – 2001
oct 25th, 2014 by Laëtitia

Auteur : Elizabeth George
Titre original : A Traitor to Memory
Langue originale : américain
Traduction : Dominique Wattwiller et Jacques Martinache
Pays : Etats-Unis
Première publication : 2001
Genre : Polar

Première phrase : Les grosses peuvent y arriver.
Dernière phrase : La maintinrent.

Quatrième de couverture :

Renversée puis écrasée à trois reprises par la même voiture. Telle est la fin sanglante d’Eugenie Davies, discrète sexagénaire habitant la paisible bourgade de Henley-on-Thames.
Derrière le quotidien monotone de Mrs Davies, l’inspecteur Thomas Lynley et son acolyte Barbara Havers ne tardent pas à découvrir un passé lourd de secrets : une petite fille assassinée par sa nourrice ; un départ inattendu du foyer conjugal ; un fils, violoniste virtuose, définitivement abandonné. Dans cette affaire, plus l’enquête avance, plus les suspects sont nombreux, ce qui ne saurait décourager le duo le plus détonant de Scotland Yard. Car Lynley et Havers savent bien que les histoires de famille les mieux enfouies sont souvent les plus dévastatrices…

★★★☆☆
Mon édition : Pocket, 2008, n° 11662 – 981 p.
Lu en : 10/2014

Hudson River – Joyce Carol Oates – 2001
mar 9th, 2013 by Laëtitia

Auteur : Joyce Carol Oates
Langue originale : américain
Traduction : Claude Seban
Pays : Etats-Unis
Première publication : 2001
Genre : Roman

Première phrase : Est-ce juste ?
Dernière phrase : Et je  ne te quitterai plus jamais.

Quatrième de couverture :

À Salthill-sur-Hudson, on cultive les orchidées et on roule en voiture de luxe. On est beau, on est riche et on vit comme suspendu hors du temps. Mais quand Adam Berendt, le sculpteur aimé de la commune, trouve la mort dans un accident de bateau, c’est tout ce petit monde idyllique qui est précipité dans le chaos. Une question obsédante taraude la ville entière : qui était vraiment Adam Berendt ? Dès lors, un manège de personnages et de destins se met à tourner à folle allure, entraînant le lecteur au coeur des pensées des protagonistes. Avec Hudson River, Joyce Carol Oates réussit une farce sociale brillamment composée, une variation magistrale sur le thème de l’apparence et de la vérité.

★★★☆☆
Edition lue : Le Livre de Poche, 2010 – 665 p.
Lu en : 03/2013

La bonté, mode d’emploi – Nick Hornby – 2001
août 29th, 2011 by Laëtitia

Auteur : Nick Hornby
Titre original : How to be Good
Langue originale : anglais
Pays : Royaume-Uni
Première publication : 2001
Genre : Roman

Première phrase : Je me trouve au milieu d’un parking à Leeds au moment où j’annonce à mon mari que je ne veux plus être sa femme.
Dernière phrase : mais, juste quand il ne le faut pas, j’aperçois le ciel nocturne derrière David, et je me rends compte qu’il n’y a rien là-haut, rien du tout.

Quatrième de couverture :

La quarantaine passée, fatiguée par son métier harassant de médecin et un mariage qui a perdu toute saveur, Kate décide de demander le divorce. Dans l’espoir de la retenir, David, son mari, va alors changer radicalement : renouant avec ses idéaux de jeunesse, l’homme irascible devient un modèle de bonté, prêchant la redistribution des richesses et recueillant des SDF. Déstabilisée par ce changement soudain et ces initiatives aussi généreuses que maladroites, Kate se retrouve face à une situation inédite et explosive… À partir de quand est-on quelqu’un de bon et jusqu’ou peut-on aller pour le rester ? Dans cette comédie aux mille facettes, Nick Hornby tacle le politiquement correct et interroge ce qui fait la solidité d’un couple.

★★½☆☆
Mon édition : 10/18, 2010 – 282 p.
Lu en : 08/2011

Le second souffle – Philippe Bozzo di Borgo – 2001
avr 3rd, 2011 by Laëtitia

 Auteur : Philippe Bozzo di Borgo
Première publication : 2001
Genre : Récit autobiographique

Première phrase : Faut-il partir d’aujourd’hui, triste jour, revenir avec nostalgie sur le passé, se lamenter sur un avenir sans espoir ?
Dernière phrase : Etreinte…

Quatrième de couverture :

« Je suis allongé contre la montagne, juste un peu engourdi. J’ai dû perdre connaissance. Max et Yves, mes compagnons de parapente, ont posé leur voile à côté de la mienne. Le docteur Max prend les choses en mains : il creuse un trou devant mon visage pour me permettre de respirer et alerte la station par radio. Je ne comprend pas pourquoi ils ne me touchent pas. Je leur parle, ma respiration est calme, alors pourquoi me demandent-ils sans arrêt si je peux respirer ? Un brin d’herbe me chatouille la narine, j’éternue, je ris. Yves me parle comme à un enfant ; il a l’air de trembler. Il me semble que je ne peux plus bouger ! »En 1993, Philippe Pozzo di Borgo est directeur délégué des champagnes Pommery (groupe LVMH) lorsqu’une chute en parapente le laisse tétraplégique. Il a alors 42 ans. Issu de deux grandes familles françaises, il découvre l’exclusion à la suite de cet accident. Plus tard, veuf d’une femme dont il est très amoureux, il reste seul pour élever leurs deux enfants et dicte, de son fauteuil, ses souvenirs, ses aspirations, sa vision du monde et de l’au-delà. Dans le calme de son hôtel particulier parisien ou dans la splendeur des montagnes corses de ses aïeux, il laisse vagabonder son âme et livre un récit ivre de douleur et d’espérance.

★★★☆☆
Mon édition :
Bayard, 2001 – 189 p.
Lu en :
03/2011

La part de l’autre – Eric-Emmanuel Schmitt – 2001
avr 3rd, 2011 by Laëtitia

 Auteur : Eric-Emmanuel Schmitt
Première publication : 2001
Genre : roman

Première phrase : – Adolf Hitler : recalé.
Dernière phrase : mais Auschwitz, la destruction de Berlin et le feu d’Hiroshima font désormais partie de la vie.

Quatrième de couverture :

« 8 octobre 1908 : Adolf Hitler recalé.
Que se serait-il passé si L’École des beaux-arts de Vienne en avait décidé autrement ? Que serait-il arrivé si, cette minute-là, le jury avait accepté et non refusé Adolf Hitler, flatté puis épanoui ses ambitions d’artiste ? Cette minute-là aurait changé le cours d’une vie, celle du jeune, timide et passionné Adolf Hitler, mais elle aurait aussi changé le cours du monde… »

Ce volume contient en postface inédite le « Journal de La Part de l’autre ».

★★★½☆
Mon édition :
Le Livre de Poche, 2004 – 473 p.
Lu en :
03/2011

Toutes les familles sont psychotiques – Douglas Coupland – 2001
fév 1st, 2011 by Laëtitia

 Auteur : Douglas Coupland
Titre original : All Families are Psychotic
Langue originale : Anglais
Pays : Canada
Traduction : Maryvonne Ssossé
Première publication : 2001
Genre : roman

Première phrase : Janet ouvrit les yeux.
Dernière phrase :Et il croiront voir passer une étoile.

Quatrième de couverture :

Oubliez tout ce que vous croyez savoir sur le roman familial : Douglas Coupland, auteur culte de Génération X et Microserfs, décape le genre au Karcher. Les Drummond, une sympathique tribu de cinglés, déboulent en Floride et vont dévaster son décor de carte postale. Entre soap déjanté et comic visionnaire, voici une réflexion hilarante et incisive sur les liens familiaux dans une société malade de son progrès.
En racontant son aventure, Stephanos campe un savoureux portrait d’Aristote, avec ses excentricités, ses enthousiasmes, sa passion pour les poteries et le bon vin. Grâce au philosophe, notre héros fera éclater la vérité, innocentera son cousin et livrera le véritable coupable à la justice.

★★★☆☆
Mon édition :
10/18 n° 3651, 2004 – 389 p.
Lu en :
01/2011

Tsubame – Le poids des secrets 3 – Aki Shimazaki – 2001
juin 4th, 2010 by Laëtitia

 Auteur : Aki Shimazaki
Langue originale : Français
Pays : Canada
Première publication : 2001
Genre : Roman

Première phrase : Je lève les yeux.
Dernière phrase :
Il agite sa main : « Maman ! Maman ! ».

Quatrième de couverture :

Lors du tremblement de terre de 1923, qui a dévasté la région du Kanto et entraîné plus de cent quarante mille morts, la Coréenne Yonhi Kim devient, question de survie, la Japonaise Mariko Kanazawa. A la fin de sa vie, alors qu’elle est veuve, mère d’un chimiste et grand-mère de trois petits-enfants, le mystère de sa naissance lui est dévoilé: le prêtre catholique qui l’avait recueillie dans son église lors du tremblement de terre, surnommé monsieur Tsubame, était-il l’instrument du destin qui a permis à cette hirondelle de s’élancer hors du nid?

Encore aussi bien…

★★★★½
Mon édition :
Babel, 2010 – 112 p.
Lu en :
06/2010

La femme de Bratislava – Leif Davidsen – 2001
avr 27th, 2010 by Laëtitia

La femme de Bratislava

Auteur : Leif Davidsen
Titre original :
De Gode Søstre
Langue originale :
Danois
Pays : Danemark
Traduction : Monique Christiansen
Première publication : 2001
Genre : Polar

Première phrase : L’histoire qui va suivre a fini par être régulièrement racontée par les enseignants habilités Secret Défense de la section civile du FET, les officiers d’un certain grade et les collaborateurs de confiance du PET lorsqu’ils devaient mettre les volontaires au courant des conditions spéciales d’opération, dans la réalité post-communiste.
Dernière phrase :
Montre-le moi, mon chéri.

Quatrième de couverture :

Le passé ne meurt pas, les filiations perdurent… Un homme qui se croyait orphelin de père depuis son plus jeune âge réalise brutalement qu’il ne sait peut-être pas tout. Pour l’en convaincre, accrochée au mur d’un musée clandestin, se trouve la photo d’un soldat, au rire splendide, posant mitraillette à la hanche devant un tas de cadavres. Cet homme lui ressemble tant… Theodor Pedersen, Danois plutôt tranquille, voit son univers voler en mille éclats. Qui étaient ses parents ? Qu’ont-ils fait de leur vivant pour que la police secrète, soixante années plus tard, le traque à son tour et place sa sueur dans un isolement complet ? Une génération suffit parfois pour effacer les crimes. Qu’une femme, un soir, vienne frapper à une porte et toutes les certitudes s’effondrent.

C’est le premier livre de Leif Davidsen que je lisais et sans doute pas le dernier. C’est également le premier livre d’un auteur danois. Pourtant j’ai déjà lu plusieurs auteurs suédois par exemple, alors que le seul pays scandinave où je sois allée est le Danemark. Alors pour une fois j’ai réussi à mettre quelques images « vraies » sur les lieux décrits.

★★★½☆
Edition lue : Folio Policier n° 399, 2006 – 586 p.
Lu en : 04/2010

Rouge Brésil – Jean-Christophe Rufin – 2001
jan 4th, 2009 by Laëtitia

Auteur : Jean-Christophe Rufin
Première publication : 2001
Genre : Roman

Quatrième de couverture :

La conquête du Brésil par les Français est un des épisodes les plus extraordinaires et les plus méconnus de la Renaissance. « Rouge Brésil » raconte cette histoire à travers deux enfants, Just et Colombe, embarqués de force dans cette expédition pour servir d’interprètes auprès des tribus indiennes. Tout est démesuré dans cette aventure. Le cadre : cette baie sauvage de Rio, encore livrée aux jungles et aux Indiens cannibales. Les personnages, et d’abord le Chevalier de Villegagnon, chef de cette expédition, nostalgique des croisades, pétri de culture antique, précurseur de Cyrano ou de d’Artagnan. Les événements : le huis clos dramatique de cette France des Tropiques sera une répétition générale, avec dix ans d’avance, des guerres de religion.

Prix Goncourt 2001

★★★☆☆
Edition lue : Gallimard, 2001 – 550 p.
Lu en :
01/2009

L’affaire Jane Eyre – Jasper Fforde – 2001
août 24th, 2008 by Laëtitia

Auteur : Jasper Fforde
Titre original :
The Eyre Affair
Langue originale : Anglais
Pays : Royaume-Uni
Traduction : Roxane Azimi
Première publication : 2001
Genre : Roman

Première phrase : … Le Service des Opérations Spéciales a été créé pour gérer des missions jugées trop particulières ou trop ciblées pour relever du ressort de la police générale.
Dernière phrase :
A vrai dire, je ne fais que commencer… !

Quatrième de couverture :

Dans le monde de Thursday Next, la littérature fait quasiment office de religion. A tel point qu'une brigade spéciale a dû être créée pour s'occuper d'affaires aussi essentielles que traquer les plagiats, découvrir la paternité des pièces de Shakespeare ou arrêter les revendeurs de faux manuscrits. Mais quand on a un père capable de traverser le temps et un oncle à l'origine des plus folles inventions, on a parfois envie d'un peu plus d'aventure. Alors, lorsque Jane Eyre, l'héroïne du livre fétiche de Thursday, est kidnappée par Achéron Hadès, incarnation du mal en personne, la jeune détective décide de prendre les choses en main et de tout tenter pour sauver le roman de Charlotte Brontë d'une fin certaine…

★★★½☆
Mon édition : 10/18 n° 3784, 2008 – 408 p.
Lu en :
08/2008

SIDEBAR
»
S
I
D
E
B
A
R
«
»  Substance:WordPress   »  Style:Ahren Ahimsa
Better Tag Cloud