SIDEBAR
»
S
I
D
E
B
A
R
«
Le volontaire de l’An VIII – Général Baron de Marbot
avr 19th, 2014 by Laëtitia

Auteur : Général Baron de Marbot
Genre : Récit

Première phrase : Je suis né le 18 août 1782, au château de Larivière, que mon père possédait sur les rives de la Dordogne, dans la belle et riante vallée de Beaulieu, sur les confins du Limousin et du Quercy, aujourd’hui département de la Corrèze.
Dernière phrase : J’étais loin de me douter que cette guerre deviendrait si terrible et me coûterait bien cher !

Présentation :

Récit de l’enfance de Marcellin de Marbot, puis de son engagement comme volontaire en 1799 dans l’armée d’Italie.

★★★☆☆
Mon édition : Collection Roméo et Juliette – Editions I.P.C., 178 p., 1944.
Lu en : 04/2014

Le singe de pierre – Jeffery Deaver – 2002
avr 12th, 2014 by Laëtitia

Auteur : Jeffery Deaver
Titre original : The Stone Monkey
Langue originale : américain
Traduction : Isabelle Maillet
Pays : Etats-Unis
Première publication : 2002
Genre : Polar

Première phrase : C’étaient les disparus, les infortunés.
Dernière phrase : Elle la lança en l’air.

Quatrième de couverture :

Au large de Long Island, un cargo transportant des émigrés chinois clandestins est sur le point d’être arraisonné par les garde-côtes. Le passeur est un trafiquant d’hommes doublé d’un serial killer. Surnommé Le Fantôme, il est traqué depuis des années par les services de police du monde entier.
Pour échapper à son arrestation imminente et se débarrasser des témoins gênants, Le Fantôme enferme l’équipage et les clandestins dans la cale, avant de faire sauter le cargo.
Mais il y a des survivants… qui vont se réfugier dans l’enclave quasi impénétrable de Chinatown, à New York. Une course de vitesse s’engage alors entre le FBI – en l’occurrence le célèbre criminologue Lincoln Rhyme et sa coéquipière Amelia Sachs – et le tueur. Qui va retrouver les rescapés le premier ?
Le bal des fantômes peut commencer…

★★★☆☆
Mon édition : Le Livre de Poche, 2006, n° 37164 – 539 p.
Lu en : 04/2014

Le meurtre de la falaise – Elizabeth George – 1997
avr 12th, 2014 by Laëtitia

Auteur : Elizabeth George
Titre original : Deception of his Mind
Langue originale : américain
Traduction : Philippe Loubat-Delranc
Pays : Etats-Unis
Première publication : 1997
Genre : Polar

Première phrase : Pour Ian Armstrong, la vie allait à vau-l’eau depuis le jour de son licenciement.
Dernière phrase : Et tant pis si ça compliquait un peu son présent, et qui sait, son avenir.

Quatrième de couverture :

Personne ne risque de se tuer sur la falaise du Nez. Mais sur la plage en contrebas, là où les ajoncs laissent la place aux galets, un cadavre contredit l’adage. Au cœur d’un vieux blockhaus, Haytham Querashi fait le festin des mouettes…
Crime raciste ? La petite communauté pakistanaise de Balford-le-Nez, Essex, n’en doute pas et se méfie de la police. Le voisin du sergent Barbara Havers, lui-même pakistanais, s’apprête à quitter Londres pour prêter main forte à ses cousins. En vacances forcées, Havers y voit l’opportunité d’occuper son temps libre. Et comme Lynley, son supérieur et ami, est en voyage de noces, voilà l’occasion d’une dépaysante enquête hors les murs…

★★★☆☆
Mon édition : Pocket, 2011, n° 10552 – 885 p.
Lu en : 04/2014

Sur un lit de fleurs blanches – Patricia Parry – 2012
mar 12th, 2014 by Laëtitia

Auteur : Patricia Parry
Première publication : 2012
Genre : Polar

Première phrase : Nos lecteurs n’auront pas oublié l’incroyable succès du Club des reines blanches, dont les soixante-trois chapitres tinrent en haleine, il y a deux ans, des milliers de passionnés.
Dernière phrase : Un étranger vous sauve là où votre frère vous tue.

Quatrième de couverture :

Paris, 1885. La belle Clara Saint-James et une « horizontale » bien connue du Tout-Paris. Son protecteur, le richissime comte de la Paillerie vient de mourir, lui laissant un curieux testament. Pourquoi est-elle chargée de remettre une somme considérable à Victor Dupuy, un jeune médecin ?
Mais la jeune femme n’a pas le temps de se pencher sur cette énigme.
Depuis quelques temps, on retrouve dans les tombes fraîchement creusées des cimetières parisiens, les dépouilles exsangues de jeunes innocents, délicatement allongés sur des lits de fleurs blanches. Quand Norbert, le petit groom de la courtisane disparaît, c’est au médecin qu’elle fait appel.
De cafés à la mode en maisons closes clandestines, Clara et Victor Dupuy vont mener l’enquête dans un Paris en proie aux fantasmes scientifiques : médecins apprentis-sorciers, journalistes avides de sensationnel, feuilletonistes en mal de copie… Tout un monde s’ouvre à eux, terrain de jeux de gamins des rues livrés à eux-mêmes et à toutes les tentations.

★★★☆☆
Edition lue : Le Masque, n° 2540, 2012 – 570 p.
Lu en : 03/2014

Dors tranquille, Katherine – Charles Exbrayat – 1962
mar 12th, 2014 by Laëtitia

Auteur : Charles Exbrayat
Première publication : 1962
Genre : Polar

Première phrase : Aucun de ses collègues ne prenait Kurt Possberg au sérieux.
Dernière phrase : Dors tranquille, Katherine.

Quatrième de couverture :

Parce que cette petite morte, trouvée pendue dans un jardin de Stuttgart, habitait Heidelberg, Kurt Possberg, le policier, va se battre non seulement contre le meurtrier de Katherine mais encore contre tous les puissants de la ville.

Possberg s’est mis à aimer la jolie morte qu’il n’a pas connue de son vivant et il veut la venger parce que, comme lui, elle a été victime des mêmes forces qui, jadis, brisèrent toutes ses espérances. Inconsciemment, l’inspecteur mélange, dans son cœur, la jeune morte et la bien-aimée perdue dix années plus tôt. En vengeant celle-là, il vengera aussi celle-ci.

Son enquête va entraîner Kurt Possberg à retrouver tous ses vieux camarades d’autrefois. Mais de rudes désillusions l’attendent. Pourquoi tous lui conseillent-ils d’abandonner l’affaire, offrant même de lui payer très cher son renoncement ? Pourquoi l’inspecteur principal Oberhofer multiplie-t-il les obstacles sur le chemin de son collègue ?

Kurt Possberg recevra bien des coups avant que Katherine, l’auteur de sa mort puni, puisse d’endormir tranquille.

★★★☆☆
Mon édition : Le Masque, n° 762, 1962 – 255 p.
Lu en : 02/2014

Ces objets insolites ou obsolètes que vous pensiez avoir oubliés – Ariel Wizman – 2013
fév 23rd, 2014 by Laëtitia

Auteur : Ariel Wizman
Première publication : 2013
Genre : Souvenirs

Premier objet : L’appareil photo jetable
Dernier objet : Le walkman

Quatrième de couverture :

Il fut un temps, pas si lointain, où…

… les « 36 15 » du Minitel tenaient (presque) lieu d’applications mobiles … le téléphone à cadran sollicitait nos doigts (presque) aussi bien qu’un smartphone … les baladeurs à cassette préfiguraient (presque) les lecteurs MP3 … les machines à écrire Underwood ou Olivetti étaient (presque) aussi prisées que les Mac ou les PC … le polycopieur reproduisait (presque) aussi facilement qu’un scanner … le Quid nous renseignait (presque) aussi vite que Wikipédia…

Presque ! Car en moins d’un demi-siècle, la technologie – et particulièrement l’arrivée du numérique – a révolutionné nos habitudes au point que la moindre innovation est vouée à une existence toujours plus courte, aussitôt remplacée par une autre, plus rapide, plus fonctionnelle.
Emportés dans le TGV du progrès où Steve Jobs et Bill Gates ont quasiment relégué Alexander Graham Bell et Thomas Edison au rang de poussiéreux dinosaures, prenons le temps d’un retour en images sur les cinq dernières décennies : Ariel Wizman, dandy moderne, nous guide à sa manière – forcément unique – dans son pittoresque musée des objets insolites ou obsolètes !

★★★☆☆
Mon édition : Michel Lafon, 2013 – 155 p.
Lu en : 02/2014

Nous, les enfants de 1968 – Virginie Auguste-Dormeuil – 2012
fév 23rd, 2014 by Laëtitia

Auteur : Virginie Auguste-Dormeuil
Première publication : 2012
Genre : Souvenirs

Première phrase : En s’inscrivant à la faculté de droit, mon père, jeune provincial fraîchement débarqué à Paris, n’aurait pu choisir meilleur endroit pour observer les événements.
Fin de la dernière phrase : Il était temps de retourner en cours après ces trois folles semaines, maintenant que nous, les enfants de 1968, avions découvert le parfum de la contestation et des gaz lacrymogènes, le parfum de notre enfance.

Quatrième de couverture :

Nés en pleine contestation de l’autorité et de la société patriarcale, nous arrivons dans un monde où tout est en train de changer. Nous apprenons à lire avec la « Bibliothèque rose », à danser avec Sophie Marceau, à chanter avec Téléphone. Sac US en bandoulière et walkman sur les oreilles, nous attendons notre heure : nous aussi, nous serons réalistes et demanderons l’impossible !

★★★☆☆
Mon édition : Editions Wartberg, 2012 – 63 p.
Lu en : 02/2014

La lettre qui allait changer le destin d’ Harold Fry – Rachel Joyce – 2012
fév 23rd, 2014 by Laëtitia

Auteur : Rachel Joyce
Langue originale : anglais
Pays : Royaume-Uni
Première publication : 2012
Genre : Roman

Quatrième de couverture :

Il était juste parti poster une lettre.
Mais c’est mille kilomètres qu’il va parcourir à pied. Un roman inoubliable qui a conquis le monde entier. Jeune retraité anglais à la vie bien rangée, malmené par une épouse
exaspérante dans ses paroles et ses gestes, Harold Fry reçoit un matin une lettre d’une vieille amie perdue de vue depuis longtemps qui lui annonce sa mort prochaine. Un courrier auquel il s’empresse de répondre.
Une réponse qu’il décide de déposer au plus vite dans la boîte aux lettres la plus proche, une impulsion qui lui dicte d’aller jusqu’à la prochaine… Harold sort de la ville, animé par l’intuition qu’il doit remettre cette lettre en main propre à son amie. Et que, tant qu’il marchera, elle vivra. L’occasion pour lui de réfléchir sur sa vie, ses regrets, son avenir.

★★★☆☆
Edition lue : Pocket, 2013.
Lu en : 02/2014

The Associate – John Grisham – 2009
fév 2nd, 2014 by Laëtitia

Auteur : John Grisham
Langue originale : américain
Pays : Etats-Unis
Première publication : 2009
Genre : Polar

Première phrase : The rules of the New Haven Youth League required that each kid play at least ten minutes in each game.
Fin de la dernière phrase : They shook hands and said goodbye, and Roy watched his client stride nonchalantly along Broad Street and disappear around a corner.

Quatrième de couverture :

Kyle McAvoy possesses an outstanding legal mind. Good-looking and affable, he has a glittering future. He also has a dark secret that could destroy his dreams, his career, even his life. One night that secret catches up with him. The men who accost Kyle have a compromising video they’ll use to ruin him–unless he does exactly what they say. What they offer Kyle is something any ambitious young lawyer would kill for: a job in Manhattan as an associate at the world’s largest law firm. If Kyle accepts, he’ll be on the fast track to partnership and a fortune. But there’s a catch. Kyle won’t be working for the firm but against it in a dispute between two powerful defense contractors worth billions. Now Kyle is caught between the criminal forces manipulating him, the FBI, and his own law firm–in a malignant conspiracy not even Kyle with all his intellect, cunning, and bravery may be able to escape alive.

★★★☆☆
Edition lue : Dell, 2009 – 434 p.
Lu en : 01/2014

Le léopard – Jo Nesbø – 2009
fév 2nd, 2014 by Laëtitia

Auteur : Jo Nesbø
Titre original : Panserhjerte
Langue originale : norvégien
Traduction : Alex Fouillet
Pays : Norvège
Première publication : 2009
Genre : Polar

Première phrase : Elle se réveilla.
Fin de la dernière phrase : On lui avait donné un tuyau sur un cheval prometteur dans la troisième.

Quatrième de couverture :

Brisé par son enquête sur le Bonhomme de neige, l’inspecteur Harry Hole a démissionné de la police norvégienne et s’est réfugié à Hong Kong, dans le jeu et les vapeurs d’opium… Mais Oslo est le théâtre de crimes aussi étranges qu’effroyables : les victimes se noient dans leur propre sang. L’inspectrice Kaja Solness vient lui demander de l’aide pour élucider ces meurtres spectaculaires de jeunes femmes. Une traque qui va entraîner Harry Hole jusqu’en Afrique, au cœur des ténèbres…

★★★½☆
Mon édition : Folio policier, n° 659, 2012 – 848 p.
Lu en : 01/2014

SIDEBAR
»
S
I
D
E
B
A
R
«
»  Substance:WordPress   »  Style:Ahren Ahimsa
Better Tag Cloud